Renforcer sa confiance en soi

Confiance en soi

QU’EST-CE QUE LA CONFIANCE EN SOI ?

Avoir confiance, c’est savoir que l’on peut compter sur soi et se sentir capable d’agir de manière appropriée face aux différentes situations que la vie nous propose.

Avoir confiance, c’est se libérer du regard de l’autre et s’accepter tel que l’on est, avec ses forces et sa vulnérabilité.

Avoir confiance, c’est se sentir suffisamment en sécurité pour oser sortir de sa zone de confort et explorer ainsi de nouveaux horizons.

La confiance en soi relève donc de la confiance en ses capacités, la confiance en l’autre et la confiance en la vie.

 » La confiance en soi « c’est être capable d’oser quand on ne maîtrise pas tout, c’est la sensation d’être véritablement soi-même. »

Norbert Cassini – La Sophrologie

CONFIANCE EN SOI ET SOPHROLOGIE

Comment la pratique de la sophrologie peut-elle nous aider à renforcer notre confiance en nous ? Via la pratique d’exercices de respiration, de visualisation positive, de pleine conscience et de mouvements corporels, la pratique de la sophrologie agit sur plusieurs axes concourant au développement de notre confiance en nous, en nos capacités, en l’autre et en la vie.

LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE

> Écouter son corps et réguler son système nerveux

Avoir confiance passe avant tout par le corps. Si le corps est sous tension et stressé, alors le cerveau n’est pas suffisamment en sécurité pour que nous puissions avoir confiance en nous, en l’autre, en la vie. En effet, 80% des échanges entre notre corps et notre cerveau viennent du corps et en particulier de notre système nerveux qui, en chaque instant, analyse les signaux pour savoir s’il est en situation de danger ou de sécurité. Si le sytème nerveux envoie des signaux de sécurité au cerveau, alors celui-ci peut à son tour communiquer l’information à notre corps que tout va bien, créant les conditions optimales pour que la confiance puisse s’installer.

> Apaiser le mental et apprivoiser son esprit

Un mental apaisé contribue à envoyer des informations de sécurité et de confiance à notre corps et à apaiser nos émotions désagréables. Nous pouvons apprendre à observer nos pensées, prendre du recul vis-à-vis de nos pensées négatives afin de ne plus nous laisser malmener par elles et ainsi nous sentir plus confiants.

> Apprendre à réguler et accompagner nos émotions

Apprendre à faire le lien entre ce qui se passe dans notre corps et la présence d’une émotion désagréable et prendre le temps de l’accueillir pour ne pas nous laisser déborder par nos émotions et perdre toute confiance en nous. En effet, nos émotions douloureuses (colère, tristesse, peur, honte…) ont tendance à perturber notre discernement et nos comportements. En apaisant nos émotions, la sophrologie contribue à développer notre confiance en nous.

> Développer la conscience de soi

Cette présence à notre corps, à nos pensées, à nos émotions dans l’ici et le maintenant contribue à développer une meilleure conscience de nous-mêmes. Plus nous développons cette conscience de soi, plus nous pouvons travailler l’acceptation de soi et l’affirmation de soi.

L’ACCEPTATION DE SOI

> Prendre conscience de nos capacités et de nos ressources

Apprendre à nous observer avec lucidité, bienveillance et douceur sans nous juger ni nous critiquer et nous appuyer sur les nombreuses ressources, qualités et capacités que nous avons tous en chacun de nous.
S’appuyer sur ses réussites passées.

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.

Sénèque

> Renforcer notre estime de soi

Apprendre à nous donner de la valeur, faire preuve de bienveillance et de non-jugement à l’égard de nous-mêmes pour nous réconcilier avec nous-mêmes.

> Mieux nous connaître

Bien nous connaître pour mieux nous comprendre, nous voir et nous accepter tels que nous sommes, ni mieux, ni moins bien. Nous accepter c’est être conscient de nos forces, de nos ressources tout en acceptant nos limites et notre vulnérabilité, liées à notre condition d’être humain.

Sois toi-même, toutes les autres personnalités sont déjà prises.

Oscar Wilde

L’AFFIRMATION DE SOI

> Apprendre à s’affirmer et à affirmer ses besoins

Être à l’écoute de soi et de ses besoins, les affirmer tout en restant ouvert aux autres pour se respecter.

> Se libérer du regard des autres

Prendre de la distance vis-à-vis de ce que pensent les autres contribue à ne pas nous laisser toucher, atteindre par des critiques, des jugements qui installent le doute en nous. Ne plus attendre l’approbation des autres permet d’avoir confiance en ce qu’on fait et ce qu’on est.

À force de penser à ce que les autres pensent de nous, on en oublie de se penser soi-même.

Christophe André

LA RESPONSABILITÉ DE SOI

> Être acteur de son équilibre et de sa vie

Prendre la responsabilité de soi c’est prendre conscience que nous et nous seuls pouvons faire changer les choses en nous.

DONNER DU SENS À SON EXISTENCE

> Identifier ses objectifs et les différentes étapes pour y parvenir.

Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement.

Martin Luther King